Nettoyer et entretenir l’inox

15 décembre 2021 Actualité
Evier Inox Integre

Spécialiste de l’inox, BTCI intervient dans différents secteurs d’activités : l’agencement, les salles blanches, la santé, l’industrie agroalimentaire, … des secteurs exigeants tant sur le plan de l’hygiène que de la propreté. Matériau inaltérable et anallergique, largement utilisé dans des environnements contraints en particulier sur le plan hygiénique et sanitaire, l’inox doit être cependant correctement entretenu et nettoyé pour conserver toutes ses propriétés.

L’inox utilisé par BTCI

BTCI utilise uniquement de l’inox 304 L ou 316 L, avec une finition qui peut être brute, brossée, vibrée, passivée, microbillée, électropolie ou poly miroir. Chaque alliage et sa finition correspondront à l’utilisation du produit fini.

L’inox 316 L est principalement dédié à un environnement agressif (mélanges acides, milieux hyper salins, piscines) ou bien aux secteurs les plus exigeants quant au contact avec le produit : industries pharmaceutiques, produits alimentaires infantiles, tous les produits très fragiles sur le plan bactériologique. L’inox 316 L est également recommandé pour un usage en bord de mer, milieu particulièrement corrosif. Ce sont par exemple des réalisations de garde-corps, de chariots, de mobilier design d’extérieur, de cuisine d’extérieur, de séchoirs inox pour le matériel nautique…

L’inox 304 L est majoritaire dans les fabrications de BTCI, et c’est sur sa finition en tant que matière première ou la finition apportée manuellement en fin de fabrication que les différences vont se jouer dans le rendu final. Le degré de finition porte sur l’état de surface, la qualité des soudures et des assemblages et les actions mécaniques et chimiques qui seront apportées.
Par exemple, dans le cas d’un degré d’exigence de propreté élevé la finition de l’inox appliquée sera toujours électropolie afin d’éviter toutes micro-rayures qui favoriserait des rétentions de particules et de poussières. C’est le cas pour le mobilier des salles blanches.

Focus sur le nettoyage pour les salles blanches

Salle Blanche Mobilier Inox
Mobilier inox en salle blanche

C’est dès la conception du mobilier que se joue l’aptitude d’un produit à intégrer un environnement de salle blanche. Au-delà de sa capacité à ne pas perturber les flux laminaires, il doit être facilement nettoyable avant et après livraison chez le Client et son entrée en salle propre.

Nettoyage lors de la fabrication et avant livraison au Client

Les états de surface seront sans aucune rayure, les soudures inox seront avec ou sans métal, effacées le plus souvent, et les jonctions seront parfaites lors de l’assemblage des différents éléments et matériaux. Le mobilier une fois fabriqué est obligatoirement et entièrement passé dans un bain acide avec électroérosion pour éliminer totalement toutes les impuretés en surface de l’inox et uniformiser son aspect. La phase très délicate du nettoyage avant emballage est ensuite conduite dans les ateliers de BTCI, de manière à éliminer toute trace d’acide sur et dans le mobilier. Cette phase est un secret de fabrication de BTCI …

Nettoyage Inox
Nettoyage du mobilier en inox électropoli avant livraison

Nettoyage avant entrée en salle blanche

Une salle blanche est classifiée selon le niveau de microparticules admises au m3. L’environnement des salles blanches, également nommées salles propres, est totalement maitrisé afin de réduire la pollution de l’air ambiant par les particules à son strict minimum. Le choix des matériaux pour équiper les salles blanches est donc essentiel, ces matériaux ne doivent en aucun cas relâcher de particules. L’entretien et le nettoyage des salles blanches et de leur mobilier doivent être simples et rapides car très fréquents.

La conception du mobilier équipant ces salles propres est étudiée de telle sorte qu’il y ait le moins possible de zones de rétention de poussières et de bactéries. En raison de ces contraintes, l’inox est le matériau par excellence pour équiper les salles propres, les gowning room, les laboratoires…

Le nettoyage du mobilier inox livré par BTCI se déroule selon une procédure établie par chaque Client, qui consiste principalement en une décontamination avec de l’IPA – alcool isopropylique (dilué en général à 15 %) imbibé sur des lingettes polyester, permettant de nettoyer toutes les surfaces dans les moindres recoins. L’alcool isopropyique est un solvant couramment utilisé dans le secteur industriel de l’électronique (nettoyage des circuits imprimés et des semi conducteurs).

Le nettoyage de l’inox dans le monde industriel

Chaque Client industriel de BTCI a ses propres procédures de nettoyage pour son outil de production, et utilise pour cela des produits chimiques homologués. Ces procédures ne sont donc pas développées ici, mais des règles de base régissent la bonne conception des produits que BTCI fabrique pour les industries agroalimentaires, chimiques et pharmaceutiques : pas de zones de rétentions, pas de corps creux ouverts, accessibilité pour les équipes de nettoyage, propreté des soudures, ébavurages soignés, alimentarité des matériaux employés, etc. BTCI conçoit, fabrique et pose également les systèmes de nettoyage en place (les NEP).

L’entretien régulier de l’inox pour son aspect visuel

La question du nettoyage de l’inox est récurrente dans l’usage privé ou de la décoration. Les règles de base sont simples : il ne faut en aucun cas utiliser d’éponge ou de tampon abrasif, de vinaigre blanc, de produits ménagers classiques, …
Quelque soit la finition de surface et pour redonner à l’inox son éclat d’origine ou supprimer des taches, marques de doigts, de graisse, … voici ce que BTCI préconise. L’équipement indispensable est d’abord le suivant :

• Un produit dégraissant de type liquide vaisselle, savon noir ou savon de Marseille
• Un chiffon coton doux et propre
• Du blanc de Meudon + mèche de coton
• Un chiffon microfibre

Dans un premier temps, nettoyer la surface avec le chiffon et le dégraissant (dans le sens du brossé s’il s’agit d’inox brossé). Laisser sécher.
Puis réaliser une pate en diluant le blanc de Meudon dans l’eau froide jusqu’à l’obtention d’une pâte molle. En imprégner la mèche de coton. Etaler cette pâte sur l’inox et laisser sécher au moins 15 minutes (tout dépend de la température de la pièce).
Utiliser la microfibre pour ôter délicatement la poudre blanche déposée sur la surface nettoyée.
L’inox est impeccable !